STADES NATIONAUX

  ACCUEIL  | Infrastructure  |  STADE IBA MAR DIOP

STADE IBA MAR DIOP

Le centre sportif Iba Mar DIOP est doté d’infrastructures destinées à la pratique du sport, d’un site d’accueil et des locaux à usage d’habitation. Le stade est confié aux Armées depuis 1976. Conformément à la convention qui lie le Ministère des Sports et celui des Forces Armées, la mission confiée aux militaires est d’assurer la gestion complète dudit stade pour une durée indéterminée. A cet effet, un personnel militaire est en charge de la surveillance, de l’entretien et la maintenance des infrastructures sportives situées au niveau du centre sportif Iba Mar DIOP.

PRESENTATION DES INFRASTRUCTURES SPORTIVES

 

LIEUX

CAPACITE

OBSERVATIONS

Stade football

4000 places assises

Comprenant :
- une loge officielle avec salon d’honneur ;
- un terrain gazonné ceinturé par une piste d’athlétisme à 08 couloirs sur un tartan ;
- 04 pylônes de 60m de haut avec éclairage à améliorer ;
- une grille de protection qui ceinture le terrain ;
- des vestiaires avec des toilettes et un système d’adduction d’eau.

Stadium à découvert

3000 places assises

- Trois tribunes dont une avec loge ;
- un plateau multifonctionnel pour la pratique du handball, du volley-ball, du tennis. Il est transformable en salle de boxe ou en arène de lutte ;
- des projecteurs fonctionnels ;
- des vestiaires avec toilettes et des locaux à usage de magasin.

Des salles d’entraînement

 

- judo, karaté, boxe, musculation ;
- une salle de réunion sans équipement et des magasins.

Aires de jeux annexes

  • 1 - Handball
  • 2 - Basket
  • 3 - Volley-ball

500 places

1 - deux gradins et des toilettes ;
2 - sans gradins, ni toilettes ;
3 - trois gradins, un bâtiment à usage de vestiaires, toilettes et bureau ;
- des projecteurs de moyenne intensité.

Fréquentation/activités

 

le stade est à 90% utilisé pour les besoins relatifs à l’entrainement et la compétition de football, de Rugby, d’athlétisme et surtout des ligues y logeant (HB, ATHL), aux cours d’EPS de l’INSEPS, des écoles publiques riveraines, de 7h à 19 h. Pas d’activités nocturnes sur le terrain de football en raison d’une défectuosité progressive des projecteurs (à remplacer).

Pas de difficultés majeures pour les ‘’navétanes’’ et la lutte en raison des moyens et mesures de sécurité consentis ces dernières années. Par exemple, les matchs de navétanes qui risquent de provoquer de la violence entre les supporters des équipes de la Médina sont généralement délocalisés.